Le piège de l’attaque israélienne….., par Pierre Dortiguier

IRIB-  C’est en toute connaissance de cause que le chef de la Fédération russe,
Vladimir Poutine demande à  la Syrie de ne pas répondre à la déclaration de guerre que constitue en effet  l’attaque de l’aviation du régime de Tel Aviv. Chacun sait que l’ équipement  antiaérien syrien bénéficie du soutien principalement russe, aussi doit on étudier les raison de cette prudence militaire dans les deux pays vises par cette attaque. Tout raid sur la Syrie est aussi une action antirusse, car la base sous marine  de Tartous, ville célèbre par sa cathédrale qui aurait  été celle du  Pierre désigné par le fondateur du Christianisme pour lui succéder, empêche  la Méditerranée  de devenir une mer israélienne  et sa perte serait catastrophique pour  la cause arabe palestinienne.   Le but de l’ attaque est naturellement politique, car cette mesure est présentée  médiatiquement  comme préventive, afin d empêcher que le Hezbollah ne s équipasse en armes chimiques et la population de la colonie sioniste rendue hystérique s équipe  pour résister  a une arme génocidaire  .Telle est la progression de cette stratégie de la tension capable  de faire apparaitre  les   prétendus  Israéliens  comme de perpétuelles victimes, cependant que les dirigeants arabes unis autour du  Qatar entendent effacer la présence  syrienne restee le dernier témoignage  d un nationalisme. En fait, nous voici revenus  aux anciens temps de la coalition franco anglaise et sioniste des  années 1947 et 1967 quand la désunion arabe préféra    a un leadership  quelconque justifiable par la nécessite de  former un Etat fort, le statu quo permettant aux générations palestiniennes de se succéder sans espérance de recouvrer juridiquement ses propriétés.La ruine de la Syrie et sa défaite politique sont la victoire attendue par les Sionistes. Car la Palestine n est vivante que par la conservation de sa tète politique damascène, Syrie , Liban et Palestine formant non pas un agrégat o un groupement artificiel d Etats ou de regions, mais une unite organique.

Il reste que l impunité des raids israéliens   favorisera  l’audace de gens peu tenaces de nature et se dissimulant derrière une force alliée plus importante  et dont la stratégie est celle du bluff.  Telle est la raison  de la prudence russe adoptée par l’allie syrien.  Que les concessions arabes ou même les condamnations formelles  de  l attaque israélienne éloignent les peuples  de leurs dirigeants cyniques ou hypocrites sera d une grand poids pour Bachar EL Assad et ses ailles russe et chinois. Une autre représailles se prépare dont  ni les USA  ou l’entité sioniste  n’ont idée, et dont le cadre  sera le monde et non point l’espace du Golan. Ce que voudrai bien  l entité sioniste  est l affrontement direct  russo ou sino américaine que viendrait interrompre des concessions dont sa  propre durée serait la bénéficiaire. L Histoire est plus lente et les apprentis  sorciers fabriquent un système capable de le broyer. L’Etat sioniste ne veut pas se retrouver seul , et en ne réussissant pas a enfermer Russie et Chine dans le piège d une riposte indirecte, il a  pu momentanément  affaiblir deux bataillons de l armée syrienne, mais en réalité, multiplier  ou affermir la coalition de ses adversaires d Eurasie.

http://french.irib.ir/analyses/articles/item/255745-le-pi%C3%A8ge-de-l-attaque-isra%C3%A9lienne-,-par-pierre-dortiguier

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :