La «ligne rouge» de Netanyahu n’était qu’un mensonge. Quel est donc son véritable objectif ?

 

IRIB- Si le Premier ministre du régime israélien avait cherché une occasion, pour attaquer, militairement, l’Iran, il aurait pu le faire, il y a six mois. Quel est donc le véritable objectif d’Israël ?

Israël risque de perdre toute crédibilité auprès de la communauté internationale. Cette méfiance a, déjà, commencé, au sein même du régime israélien. Ce que Benyamin Netanyahu décrivait comme une «ligne rouge» tracée pour le programme nucléaire iranien s’est avéré faux. Ses menaces contre la République islamique d’Iran n’étaient que des mensonges. L’Iran poursuit, avec détermination, son programme nucléaire civil, et Israël n’a pu rien faire, pour l’empêcher.

Le quotidien égyptien «Al-Mesriyoun» a écrit que, depuis des années, le Premier ministre du régime sioniste ne cesse de propager l’iranophobie, et parle toujours de la nécessité d’une intervention militaire contre l’Iran. En septembre 2012, il s’est rendu, devant l’Assemblée générale des Nations unies, pour dessiner une bombe et tracer une ligne rouge. Il voulait montrer ainsi ce qui pourrait arriver, si l’Iran dépassait cette ligne rouge fictive. Mais il n’a point expliqué sa véritable intention, en montrant ce dessin.

La République islamique d’Iran continue son projet d’enrichissement de l’uranium à 20%, et elle est capable, maintenant, d’augmenter le taux de l’enrichissement de l’uranium à un degré plus élevé, si elle le juge nécessaire. Les hommes politiques et les experts se moquent, ouvertement, du Premier ministre du régime israélien, qui s’est avéré incapable de réaliser un projet, publiquement, défini, devant les dirigeants du monde, à l’Assemblée générale de l’ONU.

Si le Premier ministre du régime israélien avait cherché une occasion, pour attaquer, militairement, l’Iran, il aurait pu le faire, il y a six mois. En réalité, c’est, apparemment, le président des Etats-Unis, qui a persuadé Tel-Aviv d’abandonner son projet d’intervention militaire contre la République islamique d’Iran. Au sein du cabinet du Premier ministre israélien, les divergences règnent, au sujet de l’attaque militaire contre l’Iran. Certains croient que Tel-Aviv aurait dû réaliser ce plan, sans attendre l’aval de Washington. Certains autres pensent qu’une action militaire unilatérale contre l’Iran mettrait en péril la survie du régime israélien.

Il y a, aussi, des analystes israéliens, qui se mettent à douter, sérieusement, des vraies intentions de leur Premier ministre. Amos yadlin, ancien chef des services de renseignement de l’armée israélienne est l’un d’entre eux. Il a déclaré, récemment, dans une conférence organisée par le centre israélien d’études de la sécurité nationale, que l’Iran a réussi à dépasser, avec intelligence, toutes les lignes rouges, sans que Tel-Aviv puisse rien faire, pour l’en empêcher.

Par ailleurs, plusieurs autres responsables israéliens estiment que, même si l’Iran avait accès à l’arme atomique, cela ne signifierait pas nécessairement qu’il l’utiliserait contre Israël, d’autant plus que les dirigeants iraniens ont, toujours, annoncé qu’ils ne voulaient pas avoir accès à l’arme atomique, mais à la technologie nucléaire civile.

http://french.irib.ir/analyses/item/255756-la-%C2%AB-ligne-rouge-%C2%BB-de-netanyahu-n%E2%80%99%C3%A9tait-qu%E2%80%99un-mensonge-quel-est-dont-son-v%C3%A9ritable-objectif

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :