Archives de Tag: Irak

Syrie : Alep ou le « déséquilibre » fabiusien !

Syrie : l’incroyable aveu de Laurent FabiusCe que vous ne comprenez pas et dont le ministre français des Affaires étrangères doit vous convaincre est que la résistance d’Alep « la Syrienne » menace l’équilibre de son monde, de sa communauté prétendument internationale, et de ses larbins endoctrinés à prix d’or pour continuer à la piller et à en massacrer les citoyens coûte que coûte [1].

Mais rassurez-vous, il ne vous en coûtera rien ! Ce ne sont pas les soldats français qui se battront sur le sol syrien pour défendre la crédibilité de la France et « rééquilibrer » la perte de son influence et de sa grandeur. Cette lourde tâche est confiée à des sous-fifres traitres ou endoctrinés qui sont, en l’occurrence, les « néo-résistants »  made in France, US, et ailleurs…

Mais voilà, Monsieur Fabius est bien obligé de constater que  ses « prétendus résistants » sont dans une mauvaise passe. Qu’à cela ne tienne. Contrairement aux Russes, lui et ses collègues  arabes et ottomans empêcheront l’Armée de [Bachar] d’en délivrer les habitants d’Alep et, à défaut, la tenue de la « Conférence de Genève.2 » si les délégués de ces vendus, assassins et nécrophages ne peuvent y participer faute d’atouts dans leur jeu de poker menteur [2]. Et quel meilleur atout que de continuer à terroriser « Alep la somptueuse » en tentant d’empêcher ses fils, les soldats de l’Armée arabe syrienne, de remporter une deuxième victoire ? [3].

Et puisque les paroles s’en vont mais les écrits restent, ci-dessous la transcription de l’objet de ce « billet d’humeur », triste humeur autant pour la Syrie que pour la France !

Interview de Laurent Fabius sur France 2 (12.06.2013) :

[…]

Fabius : J’avais hier mon collègue David Oglü longuement au téléphone pour parler de la Syrie et puis on a parlé aussi de la Turquie. Et, il m’a expliqué quelle était sa vision de la situation [en Turquie] et je lui ai dit vraiment ce qu’était la position officielle de la France… que l’on souhaitait la retenue et l’apaisement… et la solution passe par le dialogue, là bas comme partout.

France 2 : Alors justement vous parliez de la Syrie. Les rebelles sont en train de perdre du terrain. Est-ce qu’il faut les armer ? Les Américains sont prêts à le faire.

Fabius : Il faut qu’il y ait un rééquilibrage, parce qu’au cours des derniers jours, des dernières semaines, les troupes de [Bachar] et surtout le Hezbollah et les Iraniens, avec les armes russes, ont repris un terrain considérable et il faut qu’on puisse arrêter cette progression avant Alep !

Là, c’est la prochaine cible qui est celle, à la fois, du Hezbollah et des Iraniens ! Et il faut qu’on l’arrête, parce que si on n’a pas de rééquilibrage sur le terrain il n’y aura pas de Conférence de la paix à Genève. L’opposition n’acceptera pas d’y venir ! Or, il faut qu’il y ait une solution politique. Donc, il faut qu’on puisse arrêter les troupes de [Bachar] et qu’on aille, si possible, au moment de Juillet vers une conférence politique.

C’est bien pour ça qu’on milite. Pour que « les soldats de la résistance » puissent se défendre, il faut qu’ils disposent d’armes parce que [Bachar], lui, il a des avions, plus de 500 ; il a des canons puissants ; et il a utilisé, d’une façon scandaleuse, des armes chimiques. Et donc, en face, il ne s’agit pas d’armer pour armer, mais il faut qu’il y ait un rééquilibrage !

France 2 : Alors qui va les armer ? L’Europe ? Les États-Unis ? Les pays arabes ?

Fabius : Déjà… Déjà… Il y a déjà des armes qui leur sont données par les pays arabes. Nous, vous savez qu’on respecte la réglementation européenne qui dit que c’est à partir du1er Août que des armes puissantes peuvent être données. Pour l’instant, nous n’avons pas encore décidé. Et les Américains – effectivement j’ai eu mon collègue Monsieur Kerry hier – ils sont en train d’examiner leur propre position. Je crois qu’il y a dans l’administration américaine des positions différentes. Les Américains auraient bien voulu se tenir à l’écart de tout cela, mais le conflit n’est plus local !

C’est un conflit régional et même international ! La Jordanie est touchée. La Turquie est touchée. Le Liban est touché. L’Irak est touché. En Syrie, c’est un désastre. Ça peut avoir des répercussions sur le conflit israélo-palestinien ! Donc, personne ne peut dire : moi ça ne me regarde pas !

France 2 : Est-ce qu’il faut une intervention militaire occidentale ?

Fabius : Non… personne ne demande, si vous voulez, qu’il y ait un envoi de troupes au sol en Syrie. Absolument pas. Ce serait la catastrophe ! Mais il faut que les « résistants » puissent avoir les moyens de se défendre.

J’ajoute en plus que ça devient un conflit, comme on dit en anglais [ !?], sectaire, c’est-à-dire religieux entre les chiites, les sunnites… Et c’est un imbroglio épouvantable avec des menaces, je dis bien, sur toute la région.

Et derrière l’affaire syrienne il y a évidemment la question iranienne : est-ce que l’Iran, l’an prochain, va oui ou non… pourra avoir l’arme nucléaire ? Notre position, à nous Français, c’est de dire que si on n’est pas capable d’empêcher l’Iran de prendre la main sur la Syrie, quelle crédibilité aurait-on en lui … en exigeant qu’elle n’ait pas l’arme atomique ? Donc, tout est lié.

[…]

Laurent Fabius/ France 2

12/06/2013

http://www.dailymotion.com/francediplotv

http://www.dailymotion.com/video/x10tgsn_interview-de-laurent-fabius-sur-france-2-12-06-2013_news?utm_source=dlvr.it&utm_medium=twitter#.Ubhrob5OJ_8

 

Notes :

[1] Syrie : Le pilleur d’Alep !

http://www.mondialisation.ca/syrie-le-pilleur-dalep-2/5323740

[2] Syrie : Les joueurs impénitents

http://mondialisation.ca/index.php?context=va&aid=29338

[3] Qousseir / Al-Qusayr Syrie, Une Victoire Stratégique Majeure

http://www.youtube.com/watch?v=DyXNF0Us7oE

http://www.mondialisation.ca/syrie-alep-ou-le-desequilibre-fabiusien/5338848

L’islam salafiste au service de la politique israélienne de désagrégation des états et des sociétés arabes _ Dr. Jean Brière

Barbenchon le 6 mai 2013

Sauve qui peut !

L’islam salafiste au service de la politique « israélienne » de désagrégation des états et des sociétés arabes

L’islamisation des politiques arabes issues du «  printemps arabe » sous le contrôle idéologique et financier des émirs du pétrole , simples agents de la politique américaine est l’instrument privilégié de la destruction des états organisés , issus de la décolonisation .Ceux de ces états qui échappaient à la tutelle américaine , constituant une menace contre la colonisation de la Palestine devaient être détruits : Irak , Libye,  Syrie , Algérie ? ,Iran

En Tunisie, pas question de soutenir le Hezbollah chiite. En Egypte, la prise du pouvoir par des gens pour qui l’unique but politique est in fine l’application de la charia, ne peut qu’accélérer l’effondrement prévisible du pays dans des famines malthusiennes . Les Egyptiens devront payer au prix fort une absence de politique démographique dans un pays dominé par la foi  .

 L’affrontement chiites – sunnites qui rappellent les terribles guerres de religions en France, est certainement l’élément désagrégateur le plus efficace au service de la survie de l’entité sioniste . En Syrie , l’affrontement s’est dramatisé par l’intrusion directe de groupes armés , djihadistes de toutes obédiences soutenus et  armés par les émirs du golfe . Intrusion légitimée par le soutien européen et américain  et l’aide directe de la Turquie . C’est l’état syrien qui doit être démantelé et qui est en voie de l’être

L’affaire des gaz toxiques montée de toutes pièce par l’entrité sioniste pour exiger une intervention directe officielle des Etats-Unis , interroge .

Plus grave le soutien inconditionnel d’Obama aux violations les plus extêrmes du droit international que constitue les bombardements « israéliens » de Damas , montre que désormais la seule régle  internationale reconnue par les USA est la loi du plus fort . L’intervention directe de l’entité sioniste dans le conflit ,  montre qu’elle est une alliée direct des djhiadistes .

La capacité de nuisance des colons sionistes de Palestine et de leur co-religionnaires occidentaux inquiète la justification de la colonisation de la Palestine au nom d’un mythe biblique entraîne ce peuple  à croire qu’il peut  conduire la planète à l’embrasement .

Le soutien inconditionnel des pays européens à cette politique de non droit entrainera mécaniquement l’Europe dans l’affrontement planétaire en gestation .

On pourra enfin voir l’effet civilisateur de l’arme nucléaire en action

Comme l’écrit Bouthoul : la guerre , «expression profonde privilégiée des sociétés est l’une des causes essentielles de leur transformation »

Il écrit également :  « Plus l’accumulation est excessive ,plus la destruction risque d’être violente »  L’accumulation de biens matériels et d’instruments de destruction de notre civilisation industrielle fera quelle sera nécessairement explosive . L’amusant dans cette affaire est le rôle déterminant du rôle des religions hébraiques et sa variante chrétienne et islamiste dans cette course à l’effondrement final .

Comme l’écrivait Montaigne , l’homme périra d’anerie »

Il est impossible de croire que nous allons convaincre tous ces fous de Dieu d’être raisonnables . L’espéce humaine ce comporte exactement comme une force cosmique qui échappe totalement à tout contrôle .

http://lavoixdelasyrie.com/data/?p=13007

L’islam salafiste au service de la politique « israélienne » de désagrégation des états et des sociétés arabes