Archives de Tag: Benjamin Netanyahu

Israël se prépare à des manœuvres sans précédent

L’équipe du site

Dimanche prochain , l’entité sioniste se prépare à des manœuvres sans précédent  pour tester l’état de préparation du front intérieur : manœuvres qui consistent à  face à une guerre générale où tous  les centres résidentiels du front intérieur seront sous le feu de milliers de missiles, a rapporté le quotidien libanais asSafir.

Selon des sources israéliennes , « ces manœuvres revêtent  une importance primordiale aujourd’hui dans le cadre des menaces croissantes échangées entre Israël et la Syrie » , et des tensions exacerbées sur le front du Golan syrien occupé.

Ce qui est à noter  c’est que « pour la première fois ces manœuvres ont été baptisées Orf Etan 1 et consistent  à préparer les grandes villes d’Israël à non pas une attaque de missiles mais à quand cela se produira ».

Les manœuvres Orf Etan 1 ont lieu sur la base d’un scénario très dangereux impliquant des milliers de roquettes, y compris des missiles non conventionnels, frappant  les villes et les zones résidentielles et des installations stratégiques en Israël.

Autrement dit ces manœuvres consistent à faire face à une attaque de milliers de missiles  venant  de plusieurs fronts en même temps, soit de la Syrie, du  Liban et de la bande de Gaza. A souligner que ces exercices étaient  initialement prévues il ya trois semaines mais ont été reportés en raison des tensions avec la Syrie. Et donc,  Dimanche prochain le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu compte annoncer le début de ces manœuvres dans le cadre de la semaine d’urgence nationale.

Selon le plan,  entre lundi et mercredi,  la population israélienne  est appelée à participer à ces manœuvres  aussitôt les sirènes déclenchées  en allant se réfugier dans les abris souterrains.

Le Lundi à midi, les  sirènes d’alerte se déclencheront et les opérations d’évacuation seront executées dans les établissements scolaires, les lieux de travail et les institutions des autorités locales.

Toujours le Lundi, mais le soir, les sirènes retentiront à nouveau   pour tester l’état de préparation des familles dans leurs maisons. Le réseau internet sera utilisé en collaboration avec le ministère de l’Éducation pour s’assurer si les étudiants ont rejoint leurs familles et ont réussi à s’abriter.

Pour la première fois,  l’entité sioniste testera tous ses systèmes d’alarmes à travers les cellulars, les réseaux sociaux et les chaînes de télévision et de radio. La zone des manœuvres sera  Tel-Aviv le gouvernement participera dans son ensemble.

Toujours selon asSafir, les manœuvres consistent à faire face à des missiles  non conventionnelles qui vont  tomber sur des écoles et des lieux à  Nazareth et Safad, aussi à secourir des blessés  dans une usine et une prison.

La Knesset sera exposée également aux missiles non conventionnels de même qu’un hôpital de Jérusalem et un grand incendie dans les forêts du Mont Carmel.

Le commandant en chef du front intérieur le général Iyak  Eisenberg a déclaré : «il nous est demandé de faire face à une grande quantité de missiles. L’ennemi dispose de missiles de longue portée  avec des ogives aux des volumes substantiels pesant des centaines de kilogrammes. Il ne fait aucun doute que le front intérieur israélien connaîtra une expérience jamais vécue dans le passé, le front  être solide pour permettre au commandement général de prendre des décisions », ajoutant que« les jours ne seront pas faciles, mais les capacités d’Israël de destruction doublent des dizaines de fois celle de  nos ennemis, je conseille nos voisins qui s’échauffent de reconsidérer leurs mouvements ».

Selon le général Eisenberg, le «défi réside dans la menace chimique et donc nous serons contents à ce que nos citoyens ne soient pas exposés au risque d’une arme chimique ».

Et de conclure : « Nous nous préparons à  faire face à l’ouverture de  multiples fronts et nous savons que l’ennemi  jouit d’une véritable capacité opérationnelle pour frapper le front intérieur israélien, d’où ces manœuvres. Elle est révolue  l’ère des privilèges où les affrontements se concentrées à l’avant alors qu’à l’arrière le front est calme. Désormais, le front intérieur  connaîtra  quelque chose d’autre et nous avons déjà eu l’occasion de l’expérimenter  durant  la seconde guerre du Liban »..

http://www.almanar.com.lb/french/adetails.php?eid=113189&cid=18&fromval=1&frid=18&seccatid=22&s1=1

Obama et Erdogan bien décidés à accroître la pression sur la Syrie

Le président américain Barack Obama et le Premier ministre turc Recep Tayyip Erdogan ont promis jeudi de continuer à faire pression sur le régime syrien et de soutenir toujours la rébellion.

«Nous allons continuer à faire monter la pression sur le régime d’Assad et à coopérer avec l’opposition syrienne», a déclaré Obama lors d’une conférence de presse avec son hôte, à la Maison-Blanche.

Mais le président américain a reconnu qu’il n’existait pas de «formule magique» pour mettre fin au conflit en Syrie.

Saluant la «générosité extraordinaire» des Turcs qui ont accueilli quelque 400 000 réfugiés syriens sur leur sol, Barack Obama a appelé la Turquie à «jouer un rôle important au moment où nous réunirons des représentants du régime et de l’opposition dans les prochaines semaines», faisant allusion à l’organisation de la conférence internationale consacrée à la Syrie.

«Le Premier ministre (Erdogan) a été en pointe dans les efforts de la communauté internationale pour obtenir une transition vers une Syrie démocratique, sans Bachar el-Assad», a-t-il ajouté. Mais ni la Russie ni le régime syrien n’acceptent l’idée que le président Assad soit exclu d’une telle transition.

La Russie pour une présence iranienne à Genève

Dans ce contexte, le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov a estimé jeudi que l’Iran doit être convié à la conférence internationale proposée par Moscou et Washington sur la Syrie.

«Nous partons du principe que tous les participants à la réunion du 30 juin de l’an dernier, plus deux acteurs-clés, qui n’étaient pas l’an dernier à Genève, l’Iran et l’Arabie saoudite, doivent être invités», a déclaré le chef de la diplomatie russe dans un entretien à la chaîne el-Mayadine.

Moscou et Washington sont de fait tombés d’accord la semaine dernière pour organiser une conférence internationale et relancer le processus de Genève, du nom d’un accord signé le 30 juin 2012 entre les grandes puissances sur une transition politique en Syrie.

Le directeur de la CIA à « Tel-Aviv »

Toujours sur la crise syrienne, le directeur de la CIA John Brennan est arrivé jeudi soir à «Tel-Aviv» pour «une visite surprise consacrée notamment à la Syrie», a indiqué une source officielle israélienne.

Brennan a rencontré le ministre israélien de la Guerre Moshé Yaalon, selon la même source.

La visite de John Brennan intervient deux jours après la rencontre entre le Premier ministre sioniste Benjamin Netanyahu et le président russe Vladimir Poutine, qui avait mis en garde Netanyahu contre tout acte qui déstabiliserait davantage la situation en Syrie.

Le secrétaire général de l’ONU Ban Ki-Moon rencontrera d’ailleurs vendredi le président russe, a indiqué jeudi le Kremlin, ainsi que le chef de la diplomatie russe Sergueï Lavrov, toujours à propos de la Syrie.

Source: Agences, édité par: moqawama.org

http://french.moqawama.org/essaydetails.php?eid=9452&cid=287

Obama et Cameron se réunissent pour un sommet de guerre à Washington

La Syrie possède les S300!!(presse russe)

La Syrie possède les S300!!(presse russe)IRIB-Selon le journal russe Nezavisimaya Gazeta la Syrie n’attend pas recevoir les batterie de missiles S300 puisqu’elle les possède déjà.

Selon le directeur du centre d’étude russe Vladimir Mokhin le contrat de vente des S300 a été signé avec la Syrie en 2010 et la livraison à l’armée syrienne de ce système et l’envoie des spécialistes et des conseillers  russes se poursuivent depuis deux ans ! » selon le journal, les S300 existent sur le sol syrien mais ils y sont couverts.  « cette information a été transmise à Netanyahu au cours de sa récente rencontre avec le président Poutine au Kremlin ».   La Russie n’est pas inquiète au sujet de la livraison de ces missiles à damas puisque la vente des S300 n’entre pas dans le cadre des sanctions qui frappent la Syrie »les S300 ont la capacité de frapper 12 cibles à la fois.

http://french.irib.ir/info/moyen-orient/item/257180-la-syrie-poss%C3%A8de-les-s300-presse-russe

« Israël » met en garde la Syrie contre les envois d’armes au Hezbollah

L’équipe du site

L’entité sioniste a mis en garde la Syrie contre la poursuite des envois d’armes sophistiquées au Hezbollah, laissant entendre qu’il envisageait de nouveaux raids aériens pour empêcher ces transferts, selon le New York Times de jeudi.

« Israël est déterminé à poursuivre ses efforts pour empêcher les envois d’armes sophistiquées au Hezbollah. Le transfert de telles armes au Hezbollah va déstabiliser et mettre en danger l’ensemble de la région », a déclaré un responsable israélien au quotidien new-yorkais.

« Si le président syrien Bachar al-Assad réagit en attaquant Israël, ou essaie d’atteindre Israël par le biais de terroristes (…) Israël répondra », a ajouté ce responsable qui a contacté le journal mercredi mais n’a pas souhaité être identifié.
Cette nouvelle mise en garde israélienne intervient deux jours après que le président russe Vladimir Poutine a appelé à éviter tout acte risquant de déstabiliser la Syrie. M. Poutine s’était exprimé après une entrevue avec le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu à Sotchi (sud de la Russie).

La visite en Russie de M. Netanyahu faisait suite à la confirmation par Moscou de son intention de livrer au régime de Damas des systèmes sol-air sophistiqués S-300, capables d’intercepter en vol des avions ou des missiles guidés.

L’installation d’un tel système de défense sol-air compliquerait fortement toute nouvelle frappe israélienne, et tout projet des Etats-Unis ou de leurs alliés d’établir une zone d’exclusion aérienne au-dessus de la Syrie ou d’intervenir pour sécuriser ou démanteler des armes chimiques.

http://www.almanar.com.lb/french/adetails.php?eid=112319&cid=18&fromval=1&frid=18&seccatid=22&s1=1

Syrie : Qui est derrière les attentats d’Al-Rihanya ? Par Nasser Kandil

lundi 13 mai 2013, par Comité Valmy

Syrie : Qui est derrière les attentats d’Al-Rihanya ?

Par Nasser Kandil

Le mot « Rihaniya » est-il arabe ? La réponse est oui. La ville elle-même est arabe et la majorité de ses habitants sont des arabes syriens de la province d’Iskenderun !

La Syrie a été accusée d’être à l’origine des attentats terroristes [qui l’ont ensanglantée le samedi 11 mai]. Demandons-nous : Pourquoi ? Comment ? Et quand ?

Pourquoi ?

Pourquoi la Syrie tuerait-elle ses concitoyens qui, en l’occurrence, ne cessent de manifester pour lui exprimer leur soutien et protester contre Erdogan et les milices armées de la dite « opposition syrienne » ; lesquelles « milices armées » ne disposeraient ni de camps d’entrainement ni d’aucun commandement sur le territoire turc !?

Comment ?

Les voitures piégées sont arrivées à la frontière en passant à travers les zones contrôlées par la dite opposition syrienne ?

Mais… au cas où les Syriens étaient derrière la manœuvre, n’aurait-elle pas été plus judicieuse et plus efficace si elle avait été menée contre les milices armées en territoire syrien ?

Ou alors… les voitures piégées sont arrivées de l’intérieur même du territoire turc ?

Dans ce cas, si le message était destiné à Erdogan comme certains ont pu le prétendre, n’aurait-il pas été plus retentissant si la cible des explosions avait été Ankara ou Istanbul ?

Quand ?

  • Suite à l’échec du « projet de guerre Erdogan-Netanyahu », une agression commune ayant pour objectif la chute de Damas.

  • Suite à la résignation de Washington qui a accepté la solution négociée à Moscou, une solution rejetée par Erdogan et son ministre des Affaires étrangères Daud Oglu.

  • Avant la visite d’Erdogan à Washington pour plaider contre la solution politique et faire battre les tambours de la guerre contre la Syrie.

Et enfin, qui se trouve coincé dans l’impasse syrienne et qui a besoin d’une telle manœuvre explosive ?

La réponse est : Erdogan, pour accuser la Syrie du massacre, comme il en a été pour tous les autres massacres programmés à la veille d’une réunion du Conseil de sécurité

Nasser Kandil

12/05/2013

Article traduit de l’arabe par Mouna Alno-Nakhal

Article original : Top News Nasser Kandil

http://www.topnews-nasserkandil.com/topnews/share.php ?art_id=2000

Note de la traductrice  :

Ci-joint une dernière turpitude insoutenable que je refuse de traduire… pour le moment ! Il faudrait la visionner et l’enregistrer avant qu’elle ne soit supprimée pour cause d’ « âmes sensibles » qui refusent d’admettre ce que les « respectables révolutionnaires » – aux yeux des plus éminents dirigeants occidentaux – promettent aux soldats de l’Armée nationale syrienne ; autrement dit, à ceux qui défendent l’une des plus nobles causes : leur patrie !

Vidéopubliée sur Youtube le 12 mai 2013 :

Terrifiant même s’il s’agissait d’un montage ! Un membre de l’ASL arrache le cœur d’un syrien et le mange tout en promettant le même sort aux soldats… de Bachar al-Assad !

http://www.youtube.com/watch ?v=tzvWP9j5Duc

Nasser Kandil est libanais, ancien député et directeur de TopNews-nasser-kandil

http://www.comite-valmy.org/spip.php?article3492