TERRORISME. Syrie : l’honneur perdu de l’Amérique et de son président Barack Obama

Des armes ont été bel et bien fournies, dont de grandes quantités ont été saisies par les Forces Armées Syriennes … L’annonce n’est que pour devancer des révélations IRREFUTABLES et donner une assise à ce qui a été fait, hypocritement et honteusement, depuis de très longs mois … Autre effet de bombe sonore … mais, la réalité du terrain est têtue et ne peut être changée par effets d’annonce !

Allain Jules

ObamaLa décision de l’Antéchrit Barack Obama, président américain, d’envoyer des armes légères aux « rebelles » syriens obéi à une logique de pourrissement. A une logique de folie. A une logique de ne pas perdre la face. En vue de contrecarrer l’offensive sur Alep, la plus grande ville et capitale économique de la Syrie, l’Occident, qui avait cru naïvement à la fin programmée du président syrien Bachar al-Assad, a misé sur le tocard.

View original post 398 mots de plus

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :