Syrie : Qui est derrière les attentats d’Al-Rihanya ? Par Nasser Kandil

lundi 13 mai 2013, par Comité Valmy

Syrie : Qui est derrière les attentats d’Al-Rihanya ?

Par Nasser Kandil

Le mot « Rihaniya » est-il arabe ? La réponse est oui. La ville elle-même est arabe et la majorité de ses habitants sont des arabes syriens de la province d’Iskenderun !

La Syrie a été accusée d’être à l’origine des attentats terroristes [qui l’ont ensanglantée le samedi 11 mai]. Demandons-nous : Pourquoi ? Comment ? Et quand ?

Pourquoi ?

Pourquoi la Syrie tuerait-elle ses concitoyens qui, en l’occurrence, ne cessent de manifester pour lui exprimer leur soutien et protester contre Erdogan et les milices armées de la dite « opposition syrienne » ; lesquelles « milices armées » ne disposeraient ni de camps d’entrainement ni d’aucun commandement sur le territoire turc !?

Comment ?

Les voitures piégées sont arrivées à la frontière en passant à travers les zones contrôlées par la dite opposition syrienne ?

Mais… au cas où les Syriens étaient derrière la manœuvre, n’aurait-elle pas été plus judicieuse et plus efficace si elle avait été menée contre les milices armées en territoire syrien ?

Ou alors… les voitures piégées sont arrivées de l’intérieur même du territoire turc ?

Dans ce cas, si le message était destiné à Erdogan comme certains ont pu le prétendre, n’aurait-il pas été plus retentissant si la cible des explosions avait été Ankara ou Istanbul ?

Quand ?

  • Suite à l’échec du « projet de guerre Erdogan-Netanyahu », une agression commune ayant pour objectif la chute de Damas.

  • Suite à la résignation de Washington qui a accepté la solution négociée à Moscou, une solution rejetée par Erdogan et son ministre des Affaires étrangères Daud Oglu.

  • Avant la visite d’Erdogan à Washington pour plaider contre la solution politique et faire battre les tambours de la guerre contre la Syrie.

Et enfin, qui se trouve coincé dans l’impasse syrienne et qui a besoin d’une telle manœuvre explosive ?

La réponse est : Erdogan, pour accuser la Syrie du massacre, comme il en a été pour tous les autres massacres programmés à la veille d’une réunion du Conseil de sécurité

Nasser Kandil

12/05/2013

Article traduit de l’arabe par Mouna Alno-Nakhal

Article original : Top News Nasser Kandil

http://www.topnews-nasserkandil.com/topnews/share.php ?art_id=2000

Note de la traductrice  :

Ci-joint une dernière turpitude insoutenable que je refuse de traduire… pour le moment ! Il faudrait la visionner et l’enregistrer avant qu’elle ne soit supprimée pour cause d’ « âmes sensibles » qui refusent d’admettre ce que les « respectables révolutionnaires » – aux yeux des plus éminents dirigeants occidentaux – promettent aux soldats de l’Armée nationale syrienne ; autrement dit, à ceux qui défendent l’une des plus nobles causes : leur patrie !

Vidéopubliée sur Youtube le 12 mai 2013 :

Terrifiant même s’il s’agissait d’un montage ! Un membre de l’ASL arrache le cœur d’un syrien et le mange tout en promettant le même sort aux soldats… de Bachar al-Assad !

http://www.youtube.com/watch ?v=tzvWP9j5Duc

Nasser Kandil est libanais, ancien député et directeur de TopNews-nasser-kandil

http://www.comite-valmy.org/spip.php?article3492

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :