Le Maroc accueille la conférence du club Valdaï

Mikhail Gamandiy-Egorov

Le Maroc accueille la conférence du club ValdaïPhoto : AFP

Le club de discussion international Valdaï, groupe de réflexion politique et stratégique composé d’experts et créé en Russie en 2004 grâce à l’initiative de structures médiatiques russes, tiendra les 14 et 15 mai prochain une conférence à Marrakech, au Maroc, sur le thème « Islam en politique : idéologie ou pragmatisme ? ».

Une centaine de personnalités prendront part à cette conférence, parmi lesquelles des experts et analystes du monde politique, ainsi que des représentants d’organisations religieuses venant de Russie, d’Afrique du Nord, du Proche-Orient, d’Europe, d’Iran, des Etats-Unis et de Turquie. On notera notamment la participation de représentants de mouvements tels que le Hezbollah (Liban) et le Hamas (Palestine), ainsi que de partis politiques tels que le parti Al Wafd (Egypte), qui est par ailleurs l’un des plus anciens et principaux partis politiques égyptiens dont l’idéologie est basée sur le nationalisme égyptien et la laïcité, ou encore le Parti de la Liberté et de la Justice (vitrine politique des Frères musulmans égyptiens).

Des mouvements, donc, aux orientations bien variées et qui lors de cette conférence, tenteront de donner leurs points de vue sur la situation qui prévaut au Proche-Orient et qui reste extrêmement complexe, sans oublier d’analyser tous les scénarios possibles d’évolution des événements dans cette région, dont les conséquences auront des répercussions non seulement dans toute la région, mais également dans le monde entier.

Après les événements du célèbre, très controversé et communément appelé « Printemps arabe » en Tunisie et en Egypte, puis la guerre néo-coloniale et médiatique menée contre la Libye, sans oublier bien évidemment la situation tragique que traverse depuis plus de deux ans la Syrie, cette rencontre est particulièrement d’actualité. Il s’agit d’une occasion supplémentaire de donner la parole aux acteurs politiques dont les idées et les intérêts sont parfois très différents si ce n’est opposés, le dialogue s’avérant ainsi tellement nécessaire.

La Russie entretient depuis bien longtemps des relations privilégiées avec le monde arabo-musulman. D’autre part, la Russie a toujours soutenu une solution pacifique aux conflits existants et le respect de la souveraineté des pays concernés. Compte tenu des événements datant d’il y a plus de deux ans mais aussi des évolutions récentes, cette conférence arrive au bon moment. Le choix du Maroc en tant que pays hôte de la conférence n’est probablement pas anodin compte tenu du fait que le Royaume chérifien a été épargné par les turbulences et a su préserver sa stabilité.

Pourtant, le Maroc, tout comme son voisin l’Algérie, doivent eux aussi prendre des mesures sérieuses pour éviter la tragédie qui a fait sombrer la Libye et que traverse aujourd’hui la Syrie. A commencer par mettre de côté les désaccords qui existent entre ces pays (notamment entre le Maroc et l’Algérie ou encore entre le Maroc et la Syrie) et combattre par tous les moyens l’extrémisme. Pourquoi ? Pour la simple raison que les criminels « djihadistes » opérant aujourd’hui en Syrie sont les mêmes qui demain voudraient en faire de même en Algérie et au Maroc. Les mêmes intégristes racistes qui ont détruit avec leurs « alliés » de l’OTAN la Jamahiriya arabe libyenne, qui essaient à tout prix d’en faire de même en Syrie, un pays multi-ethnique et multi-confessionnel et jusqu’aux événements récents considéré comme un pays très stable et prospère, et qui en cas de « succès », ne s’arrêteront pas en si bon chemin.

Certes, il n’est pas facile de mettre de côté toutes les divergences existantes entre les pays arabes par un coup de baguette magique. Mais lancer ce processus de réconciliation et d’union est une nécessité absolue. D’autant plus que les islamistes salafistes ont depuis toujours considéré la monarchie marocaine et la république algérienne comme des ennemis à éliminer. Reste donc à souhaiter que l’unité arabe ne soit plus un vain mot et qu’un terme soit mis aux nuisances de pays comme le Qatar, l’allié d’Israël et des USA, qui fait en sorte de détruire par tous les moyens cette unité tant voulue, notamment à travers ses interférences nuisibles depuis plusieurs années. Reste également à souhaiter que la Syrie résiste et vainque les groupes terroristes opérant sur son territoire et qui sont soutenus et financés par des forces extérieures, mais également que d’autres pays du monde arabe évitent les scénarios les plus pessimistes. Pour finir, souhaitons du succès à la conférence du club Valdaï à Marrakech, afin qu’elle puisse apporter des solutions concrètes et pragmatiques aux conflits existants. N

http://french.ruvr.ru/2013_05_13/Le-Maroc-accueille-la-conference-du-club-Valdai/

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :