Syrie Attaque D’Israël Contre La Syrie Avec Des Armes A L’UA En Soutien Aux Terroristes D’Al Nusra- A Quoi Jouent La Russie Et La Chine ?

Avec le feu vert de l’administration Obama II Israël a attaqué la Syrie avec des ADM/ missiles à l’uranium appauvri – un acte de guerre – pour soutenir les terroristes de l’ASL Al Nusra Al Qaeda & C° en déroute face à l’offensive sur plusieurs fronts de l’Armée Nationale Syrienne. Les justifications américano sionistes ne sont que mensonges. On peut se demander à quoi joue la Russie – dont le navire de guerre Azov a fait escale à Haifa ces jours ci et la Chine qui reçoit le premier ministre Netanyahou. Le timing des attaques semble avoir été savamment orchestré pour faire croire que Russes et Chinois finalement acceptent « à postériori » ces actes de guerre. Netanyahou ridiculise la Russie et la Chine. On attend de ces « deux grandes puissances » non plus de simples mots de condamnation mais des ACTES.


Tel Aviv 2012 Michel Kichna caricaturiste israélien

Tel Aviv 2012 Michel Kichna caricaturiste israélien


Soutien d’Israël aux terroristes d’Al Nusra en Syrie

Après un premier raid la veille depuis l’espace aérien du Liban voisin violé pour la nième fois sans que le CSONU ne fasse quoi que ce soit, l’aviation israélienne a bombardé dans la nuit de samedi à dimanche le centre de recherches scientifiques dans la banlieue Jemraya de la province de Damas, au Nord Ouest, selon l’agence de presse syrienne Sana.

Samedi les avions israéliens avaient déjà tiré des missiles depuis l’espace aérien du Liban voisin. Dimanche vers 01H40 (samedi 22H40 GMT), des avions militaires israéliens volant dans l’espace aérien de l’entité sioniste et du Liban Sud ont mené une attaque aérienne en tirant des missiles contre trois positions des forces armées de la République arabe syrienne au nord-est de Jamraya, à Mayssaloun et l’aéroport de plaisance d’al-Dimas.

Selon un haut gradé de l’armée syrienne présent aux alentours du centre de recherches militaires interviewé par le site russe RT l’armée israélienne a utilisé des armes à l’uranium appauvri.

Israël a utilisé « un nouveau type d’arme…quand l’explosion s’est produite on aurait dit un tremblement de terre… puis un champignon géant doré de feu est apparu. Cela veut dire qu’Israël a utilisé des munitions à l’uranium appauvri. »

L’officier a ajouté que  » plusieurs usines civiles et des bâtiments ont été détruits. La cible était juste un hangar de stockage d’armes ordinaires. Le bombardement est un ultimatum à notre intention il n’y a pas de motivation stratégique…Il n’y avait aucun équipement de valeur sur le site. Tout a été transféré après l’attaque précédente. Les pertes militaires suite à cela sont négligeables « 

Plusieurs medias dont le site libanais Al Manar TV ont rapporté que selon la chaine TV 10 israélienne un avion de combat israélien aurait été abattu précisant qu’au cours de l’attaque les contacts avec cet avion avaient été interrompus que les deux pilotes israéliens, Samuel Azar et Eysonne Gary, étaient portés disparus. L’avion lui se serait écrasé en mer.

Cette attaque aérienne a été coordonnée avec les groupes terroristes ASL/Al Nusra Al Qaeda et C°. Des centaines d’entre eux ont tenté de prendre d’assaut le quartier de Mazzé à Damas attaquant des positions de l’Armée Nationale Syrienne. Selon le correspondant d’Al Manar sur place cette tentative a échoué. Au total cette attaque a fait 4 tués et 70 blessés.

Selon le vice ministre des affaires étrangères syrien, Faisal Mekdad, l’attaque la nuit dernière représente « une déclaration de guerre ». Pour lui «  »La nouvelle agression israélienne vise à alléger la pression subie par les groupes terroristes qui subissent les coups de notre armée…prouve la participation directe de l’entité israélienne au complot contre la Syrie » selon ce qu’a rapporté l’agence syrienne Sana.

Obama s’est empressé dés Samedi -donnant ainsi publiquement son accord pour l’attaque dans la nuit de Samedi à dimanche à l’UA de même que le gouvernement britannique – de « justifier » ces attaques aériennes israélienne contre la Syrie au pretexte qu’Israël aurait le droit de se défendre de prétendus transferts d’armes à la Résistance libanaise du Hezbollah. Obama, juriste de formation, soutient publiquement des actes de guerre en violation fragrante du droit international et de la Charte de l’ONU.

Craignant des représailles de la Syrie qui a positionné des batteries de défense anti missiles en direction d’Israël, l’entité coloniale juive sioniste a installé deux batteries de Patriot l’une prés de Haifa l’autre prés de Sfad et interdit tout vol civil dans son espace aérien au Nord.

Le porte parole du gouvernement syrien, Omrane Zoebi, a déclaré que cette attaque aérienne d’Israël ouvre la porte à toutes les éventualités ajoutant que « « elle confirme sans aucun doute l’ampleur des relations entretenues entre les différentes composantes de la guerre contre la Syrie à travers des outils takfiris et sionistes ».

Zoebi rappelle que « le gouvernement syrien a plusieurs fois évoqué les liens entre les finalités et les moyens de la pensée takfirie, du sionisme, des bandes terroristes et du front al-Nosra qui est le bras armé d’Al-Qaïda. Nous avions alors fourni les indices et les réalités auxquels s’ajoute cette agression qui intervient à un moment où nos forces réalisent davantage d’exploits dans sa lutte contre le terrorisme et les terroristes venus des quatre coins du monde ».

Zoebi a ajouté que « l’offensive sioniste apporte la preuve des liens entretenus entre Israël et les groupuscules terroristes takfiris… La Communauté internationale devrait être consciente que les complications de ce qui se passe dans la région sont devenues après cette attaque bien plus dangereuses ».

La Syrie a décidé de répliquer en envoyant des armes trés sophistiquées encore jamais envoyées auparavant à la Résistance libanaise selon la télévision arabophone Al Mayadine.

A Quoi Jouent La Russie Et La Chine ?

Le site russe de l’agence de presse Ria Novosti a rapporté le 1er Mai que l’imposant navire de guerre de débarquement Azov – en Hébreu Azov veut dire quitter abandonner et en Russe ? – est entré dans les eaux du port israélien de Haifa mercredi. C’est la première fois qu’un navire de guerre de la flotte russe fait escale en Israël à Haifa. Azov est resté à Haifa jusqu’à vendredi pour se réapprovisionner et permettre à l’équipage de se reposer. Les Israéliens ont été autorisés à visiter le navire et ont pu bénéficié de concerts donnés par l’orchestre de la flotte noire (quelle aubaine ! des agents du Mossad planteurs de systèmes d’espionnage ont du faire du « tourisme »).

Le navire de guerre Azov fait partie de la flotte d’intervention russe en Méditerranée qui doit normalement participé à des exercices au large des côtes syriennes selon le capitaine Alexei Komarov à la tête de l’unité de débarquement de la flotte de la mer noire qui s’exprimait lors d’une conférence de presse à Haifa mais n’a donné aucune précision sur la date de ces exercices.

Actuellement la Russie a 6 navires de guerre stationnés en Méditerranée dont le Azov qui a déjà fait plusieurs voyages dans ce secteur et qui auparavant mouillait au port syrien de Tartous. 6 autres navires de guerre russes de la flotte du Pacifique doivent les rejoindre d’ici la fin du mois pour participer aussi à ces maneouvres au large de la Syrie.

On peut se demander pourquoi alors qu’habituellement le Azov faisait escale à Tartous brusquement la Russie décide de le faire accoster à Haifa?

Que sait la Russie à propos des intentions belliqueuses d’Israël contre la Syrie et les possibles représailles syriennes voire même du Hezbollah et de l’Iran qui obligeraient Moscou à évacuer des Israéliens à double nationalité russe si Israël commet la folie d’attaquer la Syrie ? Ou bien la Russie envisage-t-elle de quitter ( Azov) Tartous si les terroristes prennent le dessus avec l’aide d’Israël les US/OTAN en Syrie ?

Le jeu de Moscou vis à vis de ses alliés dont la Syrie n’est pas clair. La Russie condamne les atteintes à répétition au droit international mais lorsqu’il s’agit d’Israël elle le fait de manière allusive. A vouloir « la chèvre et le chou »: garder son allié syrien et ménager l’entité juive sioniste elle joue sa crédibilité sur la scène internationale en matière de politique étrangère et risque à terme de rater son « come back ».

La Chine quant à elle reçoit en grande pompe du 6 au 10 Mai le premeir ministre israélien Benjamin Netanyahou invité par son homologue chinois, Li Keqiang. C’est la première visite à l’étranger de Netanyahou depuis sa réélection. Il va se rendre à Shangai et à Beijing et rencontrera de nombreux entrepreneurs chinois.

Cette visite est d’abord une visite pour développer les relations économiques entre la Chine et l’entité coloniale juive sioniste. Actuellement on estime à 8 milliards de $ le montant des échanges commerciaux entre les deux pays la Chine exportant plus, 2/3 des échanges à cause des produits « Made in China » qui abondent en Israël.

Les Chinois ne se contentent pas d’inonder les marchés israéliens de leurs produits. Depuis 2010 les entreprises chinoises avec l’accord de leur gouvernement ont investi en Israël dans différents projets à hauteur de 25 milliards. Netanyahou espère que les nouveaux accords commerciaux permettront d’accroitre ces investissements et aussi les exportations d’Israël vers la Chine pour booster l’économie israélienne. Israël compte sur son industrie de l’armement et des nouvelles technologies pour ce faire bien que les US aient jusqu’à présent imposer une sorte de vetos sur ce type d’exportations.

Netanyahou compte aussi essayer d’influencer politiquement les responsables politiques chinois notamment en ce qui concerne l’intensification des sanctions contre l’Iran d’où la Chine importe une grande partie de son pétrole.

Coincidence ? Mahmoud Abbas est lui aussi en visite en Chine du 5 au 7 Mai sur invitation du président chinois Xi Jinping. Mais la Chine même si elle voulait s’impliquer de les « éternels négociations de paix » entre l’entité coloniale juive sioniste et son collaborateur palestinien ne peut exercer aucune pression sur Israël. Les seuls à pouvoir le faire sont les US grands fournisseurs d’armements mais « l’Empire » corrompu sur le déclin se prostitue en acceptant les Dollars des lobbies sionistes juifs et chrétiens américains.

La Chine tout comme l’Inde est considéré par Israël comme un marché d’avenir notamment dans le domaine énergétique l’industrie de l’armement et les hautes technologies. La Chine peut ainsi se donner les moyens de faire pression sur l’entité sioniste.

Interessant de voir la réaction officielle des dirigeants chinois concernant les attaques contre la Syrie lors de la visite de Netanyahou qui s’est bien gardé lui-même de confirmer publiquement qu’il en était le donneur d’ordre. Les Chinois vont-ils faire l’autruche sachant que c’est  » à postériori » accepter de cautionner ces actes de guerre ?

http://www.planetenonviolence.org/Attaque-D-Israel-Contre-La-Syrie-Avec-Des-Armes-A-L-UA-En-Soutien-Aux-Terroristes-D-Al-Nusra-A-Quoi-Jouent-La-Russie-Et_a3080.html

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :