Qui est le véritable chef de l’opposition syrienne? R…

 

IRIB- L’opposition syrienne accuse l’ancien ambassadeur américain, Robert Ford, …
…de «rouler pour le Qatar» et de «soutenir les islamistes, au détriment des autres courants», au sein de celle-ci. Des membres de l’opposition se sont plaints du comportement de Ford à l’administration américaine et lui ont exprimé leur «mécontentement», quant à la manière avec laquelle Robert Ford gère le dossier syrien. Ils affirment avoir attiré l’attention des responsables américains, lors de différentes réunions, sur les prises de décision unilatérales de cet ancien ambassadeur, qui a fait un passage «remarqué», en Algérie, en soutenant les extrémistes religieux du FIS et les différentes groupes islamistes armés, dans les années 1990. Les membres de l’opposition syrienne révèlent, aussi, que Robert Ford tente d’imposer ses décisions, au point d’avoir voulu forcer trois membres de l’Alliance nationale démocratique à revenir sur leur démission, en faisant pression sur eux. Ces opposants ne disent pas s’ils ont été menacés, mais tout porte à le croire. Ils affirment, dans une déclaration à un journal électronique arabe, que Ford «exclut une partie de l’opposition», l’accusant, ouvertement, de «rouler moins pour son pays, les Etats-Unis, que pour le Qatar, dont il exécute les instructions à la lettre». Les opposants syriens soulignent, également, que Robert Ford «ment à ses supérieurs» en ne leur rendant pas compte des divergences qui traversent le Conseil national syrien (CNS), occultant, sciemment, les divisions, et brossant un tableau factice de la situation qui prévaut, en son sein. «Quand Ford a décidé, enfin, d’avouer l’existence de tensions et de dissensions, à l’intérieur de l’opposition syrienne, il était déjà trop tard». Un responsable du parti démocrate membre du Conseil national syrien, créé, en septembre 2011, à Istanbul, en Turquie, estime que Robert Ford «joue un rôle néfaste», dans la crise syrienne, expliquant que «les Etats-Unis soutiennent les islamistes». Cette dénonciation de l’activisme pro-islamiste du diplomate arabophone américain intervient, au moment où les Etats-Unis envisagent, pour la première fois, de fournir des armes à l’opposition syrienne. On ne sait pas encore si Washington a pris cette décision, sur la base des rapports fournis par son représentant permanent, auprès du CNS, mais il est clair, à la lumière de ces aveux, que l’opposition syrienne est complètement phagocytée, par la CIA, dont Robert Ford est un des agents les plus actifs, dans le monde arabe.
Karim Bouali
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :