Israël frappe la Syrie….

 

IRIB- Le centre de recherches et d’études militaires de la Syrie, à Rif de Damas, a été frappé, dans la nuit de samedi à dimanche, par l’aviation israélienne.

Selon la dépêche de la chaîne d’information Al-Alam, les chasseurs israéliens ont bombardé, dans la nuit, le centre d’études scientifiques, à Jamraya, un dépôt de munitions, à al-Hama, et la plate-forme de lancement de missiles, à Jabal Kassioun. Les sources d’information syriennes ont fait part de quelques morts et blessés. Des explosions ont été, aussi, entendues, depuis le bataillon 105 de la Présidentielle. La DCA syrienne a su viser un des chasseurs israéliens, selon les sources syriennes. « La nouvelle attaque israélienne est une tentative, pour remonter le moral des groupes terroristes, qui a été ébranlé par les opérations de notre armée », a annoncé la télévision syrienne, en se référant aux récentes offensives des forces du Président Bachar al-Assad contre les rebelles. Des images vidéo, mises en ligne, sur Internet, par des militants, ont montré une énorme boule de feu s’élevant dans le ciel de nuit, à proximité de la capitale syrienne. L’Observatoire syrien pour les droits de l’Homme, basé à Londres, a cité des témoins oculaires, dans la région, en disant qu’ils ont vu des avions, dans le ciel, au moment de l’explosion. Il n’y a aucun commentaire immédiat, de la part des responsables israéliens, sur les explosions de dimanche. « Nous ne répondons pas à ce genre de rapport », a déclaré un porte-parole militaire israélien au journaliste de Reuters. La télévision syrienne estime que la récente frappe israélienne visait à diminuer l’encerclement des éléments armés, dans la région d’al-Ghuta al-Sharqiya, à Rif de Damas. Paniqué par les opérations de reconquête de l’armée syrienne et l’intervention du Hezbollah libanais, Israël avait, déjà, mené des raids semblables, jeudi et vendredi, contre la Syrie. Ce qui n’a pas été, toutefois, confirmé, dans l’immédiat, par les chaînes et agences d’information occidentales ou israéliennes, qui ont, toutes, annoncé que des frappes «auraient» été menées contre la Syrie. Des analyses ont été, pourtant, diffusées, parlant d’une intention israélienne de faire entrer les Etats-Unis, dans la guerre contre la Syrie, en prétextant une pseudo-affaire d’armes chimiques, dont la fameuse attaque, près d’Alep, vraisemblablement, effectuée, par des éléments du Mossad. Des sources, à Damas, attribuent, par ailleurs, le pilonnage de vendredi de dépôts de kérosène, à l’aéroport de Damas, à des frappes aériennes israéliennes, dans une tentative de freiner nette, l’avancée fulgurante des troupes syriennes, sur l’ensemble des enclaves tombées aux mains des rebelles et de leurs alliés. Il est évident que, dans tous les cas de figures, Tel-Aviv n’a pas agi, sans l’aval de Washington. Les Etats-Unis sont à la recherche d’un casus belli suffisant et ne sont pas mécontents d’une éventuelle intervention militaire israélienne, en Syrie. Cela les forcerait à venir en aide à leur allié.

http://french.irib.ir/analyses/commentaires/item/255539-la-syrie,-cible-d%E2%80%99une-nouvelle-frappe-a%C3%A9rienne-isra%C3%A9lienne

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :