Complot US/Qatar : Que se sont dits Kerry et Ben Jassem?

 

IRIB- Les ministres américain et qatari des Affaires étrangères, John Kerry et Cheik Hamad Ben Jassem Al-e Thani,

se sont entretenus, samedi, des dernières évolutions de la région et des moyens de renforcer la coopération bilatérale. Les Etats-Unis, en tant que puissance transrégionale, et le Qatar, en tant qu’exécutant de Washington, dans la région, jouent un rôle de premier plan, pour attiser la crise, au Moyen-Orient, entre autres, en Irak et en Syrie. Les Etats-Unis se servent d’un élément stipendié qu’est le Qatar, pour assurer leurs propres intérêts, au Moyen-Orient, pour mieux dire, le Qatar joue un rôle, par procuration, que les Etats-Unis lui ont donné, pour provoquer et attiser les crises, dans la région. C’est exactement cela qui explique la convergence de vue totale entre Doha et Washington, dont les ingérences, en Irak et en Syrie, sont beaucoup plus manifestes. En effet, les Etats-Unis, qui ont vu, dans les mouvements de contestation et de protestation populaires, au Moyen-Orient et au Nord de l’Afrique, un danger, pour leurs intérêts et leur position, ont multiplié les efforts, pour dévier le cours de l’éveil islamique, dans la région. Etant bien conscients des sentiments américains, auprès de l’opinion publique, les autorités de la Maison Blanche ont décidé de compter sur un élément régional, pour réaliser leurs objectifs. C’est dans le cadre de cette logique que les Américains ont donné le soin au Qatar de s’en occuper et de jouer, par procuration, ce rôle, pour Washington, un rôle, qui sert, directement, les intérêts du régime sioniste, dans la région. Les récents agissements auxquels nous assistons, dans la région, dont les raids israéliens contre la Syrie et le plan concocté par les pays arabes, pour la Palestine, s’inscrivent dans le même droit fil. A un moment où le Qatar, l’Arabie saoudite et la Turquie, commandités par les Etats-Unis, cherchent à resserrer l’étau autour du gouvernement syrien, le régime israélien a mené des raids contre la Syrie, avec, pour objectif, d’en finir avec le gouvernement d’Assad, en vue d’affaiblir l’axe de la Résistance. Dans le même temps, les Etats-Unis, en avançant le plan de la terre contre la paix, s’efforcent de saisir l’occasion de servir Israël. Et c’est dans le cadre de ces agissements qu’il faut évaluer l’entretien téléphonique entre le secrétaire d’Etat américain et le ministre qatari des Affaires étrangères.

http://french.irib.ir/analyses/commentaires/item/255652-entretien-t%C3%A9l%C3%A9phonique-entre-les-ministres-am%C3%A9ricain-et-qatari-des-a-e-tension-accrue,-au-moyen-orient

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :